Recherche personnalisée

Aphrika

Permettre aux Africains de se retrouver autour d'une histoire commune, fédératrice de solidarité et d'amour mutuel.Revaloriser notre culture et nos valeurs et traditions Africaines.

01 décembre 2013

Massacre du 1er Décembre 1944

  Le 1er Décembre 1944, furent massacrés des soldats Africains, libérateurs de la France par... la France. Ces soldats Africains, communément appelés ' 'Tirailleurs Sénégalais'  ont commis un seul crime: celui d' être Africains.

  En effet, comment expliquer autrement l'assassinat dont ils ont été victimes?  Car ces Tirailleurs africains* , à qui on avait toujours répété que la France est la mère patrie, avaient pour la grande majorité, même si ils ont été pour la plupart recrutés de force, combattu avec conviction l'ennemi Nazi, dont ils sont finalement venu à bout. C'est donc fiers de leur victoire qu'ils ont été démobilisés et sont arrivés au cadakartirailleurs3mp de Thiaroye* au Sénégal, le 21 novembre 1944. Sur leur visage, se lisait le bonheur de retrouver enfin leurs familles, après quatre longues années d'absence, malgré le traumatisme de la guerre et la perte de leurs nombreux camarades morts au combat ou fusillés par les Nazis. Ils ne se doutèrent pas qu'ils ne reverront plus jamais les leurs, ou leurs pays, pour ceux originaires d'autres pays du continent. Ils sont au nombre de 1280, originaires de pays d'Afrique Occidentale Française.

  Mais le 30 Novembre 1944, il y' eut une révolte au camp de Thiaroye, suite à la réclamation de leurs arrièrés tirailleursseneg2de solde et de leur prime de démobilisation, qu'on leur avait déjà refusés en France, avant leur retour en Afrique. Ils prirent le général Damian en otage donc. Le 1er Décembre 1944, le bataillon de Saint-Louis  donne l'assaut de nuit, sans sommation, du camp désarmé. Il y eu une trentaine de survivants qui  furent  condamnés à des peines allant de 1 à 10 ans, avec amende, et perte de leur indemnité de mobilisation. Ils ne furent libérés qu' en 1947, par le président Français de l'époque Vincent Auriol, sans avoir été rétabli dans leur droits, et n'ont pas eu droit à une pension de retraitetirailleursenega1                                                                         

  Les corps de la majorité des tirailleurs fût enterré dans une fosse commune, une trentaine ayant eu des tombes individuelles, pour cacher le nombre réel de morts.

  Le cimetière de Thiaroye 44 fût longtemps laissé à l'abandon. Aujourd'hui, il a été réhabilité, et est ouvert aux pélerins Africains. Le 23 Mai 2004, 60 ans aprés ce massacre, fut célébrée et instaurée, pour la première fois au Sénégal, la journée du Tirailleur Africain, en souvenir de la date de libération de la ville de Toulon, en France, par les tirailleurs le 23 Août 1944.  tirailleursenega4

  Je me pose toujours la question de savoir pourquoi aucun chef d'état Africain ne leur a jamais rendu hommage, ni inscrit l'histoire de ces libérateurs noirs de la France dans les manuels scolaires.

 

 

 

Photo1: recrutement de paysans Africains pour le corps des tirailleurs; Photo 2: Tirailleurs sur le départ en France; Photo3: Tirailleurs avec une autochtone Française; Photo 4: Tirailleurs faits prisonniers et qui seront exécutés.

Thiaroye : village fondé en 1800, situé à environ 17 km de dakar, fait parti aujourd'hui de la banlieue surpeuplée de Dakar. Tirailleur:Soldat tiraillant en avant de la troupe pour harceler l'ennemie. Tirailleur Sénégalais: soldats Africains originaires d'Afrique Occidentale Française, enrolés de force dans l'armée Française lors des 2 guerres mondiales. Ils furent  212 000  lors de la 1ere guerre et  environ 100 000 lors de la 2eme guerre.

Voir aussi le film du cinéaste Sembène Ousmane: 'Le camp de Thiaroye'.

La Journée du Tirailleur Sénégalais sera célébrée ce Mercredi 17 Septembre 2008 à Dakar

Pour en savoir plus:

http://www.tirailleursenegalais.com/

Posté par NGLAYE à 12:00 - HISTOIRE - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    Merci Aïda pour ce petit bout d'histoire

    Posté par Djé, 23 juin 2008 à 10:45
  • D'abord écrire notre histoire...

    A la suite de Djé je viens te dire merci pour ce morceau de l'histoire des Africains. C'est à nous, de reunir les éléments de notre histoire puis de les enseigner. Pour le moment, nos gouvernants semblent ne pas avoir compris l'importance de l'appropriation de notre histoire afin de mieux l'enseigner. C'est aussi le rôle des mouvements culturels africains de militer pour une prise en compte dans l'enseignement du regard des africains sur l'histoire. C'est en partageant nos connaissances que nous parviendrons à quelque chose de positif.

    Posté par St-Ralph, 23 juin 2008 à 13:35
  • invitation

    je suis enseignant,professeur d'histoire et géographie au CEM Thiaroye 44, là oû les evenements auxquels vous faites allusion ont eu lieu
    nous celebrons ce triste anniversaire depuis 7 ans.
    cette année nous comptons le faire le lundi 1er decembre 2008 à partir de 9h
    En tant que coordonateur de la cellule pédagogique d'histoire et géographie, nous vous invitons à vous joindre à nous
    merci

    Posté par manter, 04 novembre 2008 à 10:07
  • massacre

    c'etait triste coment tuaient nos grand peres

    Posté par landing, 22 février 2010 à 16:34
  • Essay Writing

    This post was very well written, and it also contains a lot of useful facts. I appreciated your distinguished manner of writing this post. Thanks, you have made it easy for me to understand.

    Posté par Essay Writing, 24 janvier 2011 à 05:17
  • tirailleur

    tiralleur homme brave l'homme ki a battu pour son peuple pour son pays mai les francais ont gasses leur vie telle ke l'homme ki a laisse sa famille loin de lui ses parents loin d'eux mai c tristes a ceux qui ont perdus la vie que la terre leurs soit legeres et ceux qui vie jusqua aujourd'huit que leur vie regne jusqua leternite (eleve au cem thiaroye 44 la ou cette massacre a eu lieu )

    Posté par landing, 12 décembre 2011 à 17:32
  • au tirailleur

    au tiralleur l'homme noire un homme courageux l'homme ki c battu pour son pays ki a laisse sa famille loin de lui c triste mai votre pays en libre

    Posté par landingageix, 12 décembre 2011 à 17:43
  • recherche

    je recherche mes origines sénégalaises,mon grand père était tirrailleur sénégalais

    Posté par favernoy, 17 février 2012 à 10:08
  • recherche

    si quelqu'un peut m'aider ou me donner une piste pour le retrouver

    Posté par favernoy, 17 février 2012 à 10:10
  • Thiaroye

    Bonjour,
    Venant de découvrir votre site, je pense que cet article publié sur Mediapart le jour anniversaire du massacre de Thiaroye peut vous intéresser
    http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/011212/thiaroye-un-passe-reconstituer
    Bien à vous
    Armelle Mabon
    UBS

    Posté par Mabon, 14 décembre 2012 à 18:18

Poster un commentaire