Recherche personnalisée

Aphrika

Permettre aux Africains de se retrouver autour d'une histoire commune, fédératrice de solidarité et d'amour mutuel.Revaloriser notre culture et nos valeurs et traditions Africaines.

09 mai 2011

Crinière noire

  Crinière? à l'évocation de ce mot apparait toute la majesté et la noblesse de la lionne.Mais aussi la révolte. Alors je me suis demandée, mais pourquoi je me défrise les cheveux en permanence?  Enfin, pas seulement moi, mais aussi la majorité des femmes noires.C'est alors que j'ai compris pourquoi je n'étais pas bien dans ma peau, car n'étant pas en Coif_Black_1adéquation avec mes principes.Principes qui me disaient  que je devais être fière de moi-même, de ma race.D'être noire et d'avoir des cheveux crépus.J'ai décidé d'arrêter de me faire un défrisage, de guarder mes cheveux .Il a fallu  cinq mois pour que je retrouve mes cheveux naturels, aprés tant d'année d'acharnement et de dépendance.J'ai retrouvé, enfin,  ma crinière noire.Alors, telle une lionne, je suis devenue trés fière.J'ai compris que derrière cette manie à avoir des cheveux de blanche, lisse, souple, il y'a tout le poids du passé.De l'esclavage, de la colonisation.On nous a appris que les cheveux crépus ne sont pas beaux.J'ai vu sur le net une vidéo ou des enfants noirs, trouvait que les poupées noires, à à qui ils ressemblent pourtant, n'étaient ni belles, ni gentilles..C'est vous dire, psychologiquement, le degré de manque d'estime de soi de ces enfants qui seront les adultes de demain.Le mal est profondément enraciné. Pourtant la nature a toujours bien fait les choses en donnant à chaque race les moyens de s'adapter à son environnement. Des cheveux crépus et une peau noire pour résister au soleil, pour nous Africains.Une peau blanche et des cheveux longs et lisses pour nos descendants qui ont émigré vers les nord. Alors, j'exorte mes soeurs noires à renverser la vapeur, à apprendre à leurs enfants à s'aimer tels qu'ils sont, avec leur cheveux naturels, à jouer avec  des poupées noires. Surtout lorsqu'on sait que ces  défrisants sont produits en Europe et aux Etats- unis, et sont sans retombée économique, et surtout, avec d'énormes préjudices morales  et psychologiques sur nous. La nature n'est-elle pas plus belle que toutes les imitations? Une crinière est toujours majestueuse, surtout lorsq'elle rappelle la bravoure de nos fières reines d'Afrique!

Posté par NGLAYE à 13:45 - Retour à la source - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

  • Une question d'amour de soi et de fierté

    Cette façon de se sous-estimer qui apparaît dans le traitement des cheveux et de la peau est un réel problème pour bon nombre d'Africains et surtout d'Africaines. J'ai lu récemment le livre de Vanessa Chneider (La mère de ma mère) rien que pour le témoignage de la vie de sa grand-mère qui semblait malheureuse d'être noire. Je publierai bientôt une analyse de son livre.
    Le problème de manque de fierté de sa couleur fait comprendre le sens du combat des apôtres de la Négritude. L'instruction européenne par laquelle nous accédons à la culture essentiellement européenne ne nous aide pas à aimer le monde noir et tout ce qui l'évoque.

    Posté par St-Ralph, 04 septembre 2008 à 11:27
  • Est-il normal de filer une claque à quelqu'un qui vous rend visite pour la première fois ? Mais où est passée l'hospitalité africaine ? Me voilà recroquevillée sous mes cheveux défrisés etc.
    Plus sérieusement je trouve cette réflexion juste et intelligente. Sauter le pas, redéfinir son rapport à soi et à sa chevelure, se découvrir lionne.Après avoir dit vais-je faire ? Hum hum. Oh la claque !
    Amicalement
    Malaïka
    Ps : j'arrive ici via le blog de Lenaelle

    Posté par Malaika, 18 septembre 2008 à 19:57
  • Bienvenue, Malaika!
    AÏDA

    Posté par AÏDA, 18 septembre 2008 à 22:34
  • Merci

    Bonsoir Aïda,
    Merci pour l'accueil et pour le commentaire sur mon blog. Il m'a touchée et donné de l'espoir aussi comme chaque fois que je croise des personnes qui sont des entêtées de l'espérance quand à notre Afrique. Merci !!!
    Malaïka

    Posté par Malaika, 22 septembre 2008 à 16:26
  • Retombée économique

    Bonsoir Aïda !!!
    Ton coup de gueule est percutant et, je souhaite en savoir un peu plus à propos de "retombée économique".

    Merci.
    Cordialement.

    Posté par Mobali, 19 octobre 2008 à 18:33
  • Bien vu! Dans nos pays africains, Les beaux cheveux crépus et les peaux noirs sont en voie de disparition.

    Posté par Brym, 10 avril 2009 à 08:25
  • ça fait du bien de le lire

    Le problème d'aujourd'hui est que peu de produits ou de coupes de cheveux sont adaptés aux cheveux noirs, les coiffeurs blancs ne savent pas coiffer les cheveux frisés et encore moins les cheveux crépus, et les coiffeurs black, abiment les cheveux en proposant tissage, défrisage, extensions, perruque.
    Et c'est parce que pour l'instant, la coupe afro n'est pas à la mode, il n'y a voir toutes les stars de ciné noires ou métisses qui n'assument pas leurs cheveux (Beyoncé, Rihanna, Iman, Naomi, et j'en passe)et ces stars sont copiées, pas étonnant après que l'on veuille leur ressembler et avoir les cheveux raides et lisses, mais bon, on n'est pas là quand elles retirent leurs perruques à 2000 euros avec le cheveux ras, avant d'aller se coucher.
    Voilà c'était le cri du cœur d'une métisse frisée blanche, qui aimerait bien voir un peu plus de frisé(e)s autour d'elle.

    alors que les cheveux frisés , c'est tellement plus original que les cheveux raides

    Posté par métisse blanche, 30 octobre 2009 à 22:16
  • Bravo

    de garder fièrement vos beaux cheveux et bienvenue Gaelle sur mon blog.

    Posté par AÏDA, 31 octobre 2009 à 00:17
  • Crépue sans contraintes

    Bonjour à tous !
    Très intéressée par ce sujet : le cheveu crépu; ayant renoncé au défrisage depuis de nombreuses années, d'abord parce qu'il me cassait les cheveux, puis parce que j'ai pris conscience que le recours quasi systématique au défrisage lorsque l'on a les cheveux crépus a quelque chose d'aberrant, j'ai décidé de prendre le taureau par les cornes, si j'ose dire. J'ai rédigé un petit ouvrage pour donner l'impulsion à celles qui ont envie de franchir le pas mais n'osent pas, ne savent pas comment s'y prendre pour arrêter le défrisage et garder leurs cheveux au naturel. Mon ouvrage s'appelle "Crépue sans contraintes" car je donne des conseils simples et qui ont fait leurs preuves. Je pousse aussi un coup de gueule. Vous pouvez en savoir plus en allant sur mon blog :
    http://cheveuxcrepusarretonslemassacre.blog4ever.com/blog/index-357368.html
    Bien cordialement à tous.

    Posté par MGDP9793, 18 février 2010 à 14:14
  • dfbhfdgnh

    thank you !

    Posté par links of london, 30 novembre 2010 à 01:01
  • dsvgbsdbsb

    thank you !

    Posté par ://doudoucopa.af, 30 novembre 2010 à 01:03
  • Nouveu forum

    Nouveau forum sur la beauté des femmes de couleur ! Soins du visage, corps cheveux, mode,cuisine,parfum,maquillage,amour,santé,bien être,musique...

    http://bellexotic.forumgratuit.fr

    Posté par belle exotic, 05 mai 2011 à 10:35
  • bravo

    C'est ce que j'explique toujours à ma princesse métisse . Mais c'est dur pour les enfants de résister a la tentation de ressembler à tout le monde et du coup d'oublier ses racines.

    Posté par cisse, 23 août 2014 à 18:08

Poster un commentaire