Recherche personnalisée

Aphrika

Permettre aux Africains de se retrouver autour d'une histoire commune, fédératrice de solidarité et d'amour mutuel.Revaloriser notre culture et nos valeurs et traditions Africaines.

07 février 2010

Joseph N'Diaye, le conservateur de l'île de Gorée, suite et fin


B.World Connection à Gorée (Fin)
envoyé par 2fresh

Posté par NGLAYE à 12:35 - Héros et héroÏnes du peuple noir - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Reportage très instructif !

    Merci Aïda pour ce reportage très instructif. Une seule réflexion me vient à l'esprit. Quel manque d'intérêt pour la chose africaine pour la génération adulte et instruite juste après les indépendances ! Jamais les pays africains eux-mêmes n'ont fait de Gorée une terre de mémoire collective. Jamais les journalistes des différents pays n'ont pris la peine de faire des reportages sérieux sur cette île comme celui que je viens de voir. chaque fois, nous avons droit à des images de propagande ou images "people" quand une personnalité importante (noire ou blanche) visitait l'île.
    Je serai très content de rencontrer un jour Joseph Indiaye pour lui témoigner toute ma reconnaissance s'être fait un témoin précieux de l'histoire de cette période douloureuse de l'Afrique. Les différents intervenants ont dit des choses qui méritent réflexion et débat. Il faudra que les Africains et les Noirs en général s'intéressent de très près à ce passé de l'afrique.
    Je suis très heureux d'avoir pris l'obtion de m'intéresser à l'histoire de l'Afrique. Je suis convaincu que c'est par là qu'il faut commencer afin de trouver les solutions aux problèmes actuels. Nous traînons trop d'habitudes héritées de ces siècles de traite que nous ne savons plus ce qui est fondamentalement africain indépendamment du choc avant l'Occident. Le livre de Tidiane Diakité dont j'ai fait le commentaire sur mon blog m'a appris beaucup de choses.
    Bien à toi et à bientôt. Encore merci pour ce reportage.

    Posté par St-Ralph, 07 février 2009 à 14:13
  • Bonsoir Saint ralph.
    Tout d'abord, j'ai le regret de te dire que Mr Joseph N'Diaye , 87 ans, a été inhumé ce matin même à Kam Médina, comme je l'ai écrit dans la 1ere partie de ce reportage de B.World connection grâce à qui nous avons ce reportage, à qui nous rendons hommage. Mr Joseph N'diaye était trés populaire au Sénégal, et au niveau de la Diaspora Noire.
    Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le manque d'intérêt de nos gouvernants sur l'histoire de Gorée et de l'esclavage. Aujourd'hui aurait du être une journée entière consacrée à Mr Joseph N'Diaye, qui était l'ami de Aimé Césaire, qui a consacré tout sa vie, corps et âme à la conservation de cette maison des esclaves, qui a fait visister cette maison à d'éminentes personnalités, noires comme blanches. (Harry Bellafonte, Bill Clinton , Nelson Mandela, aimlé Césaire etc...)Il a marqué beaucoup de générations. Mais les chaînes de télévision nationales lui ont consacré à peine 30 minutes, au Journal. C'était pourtant l'occasion de refaire le tour de l'histoire de l'esclavage et de revisiter la maison des esclaves.
    Quand aux autres chaînes internationales et Africaines, elles ne sont même pas au courant, ce qui est une injustice.

    Posté par Aïda, 07 février 2009 à 19:55
  • Quelle tristesse !

    J'espère de tout coeur qu'un passionné de l'histoire de l'esclavage saura assurer dignement la relève. Le maître ne sera ni égalé ni oublié. Je crois que son image hantera Gorée pendant longtemps.
    Ce qui est absolument incroyable, c'est le manque d'intérêt des Africains pour leur Histoire. C'est à croire qu'ils ont honte de devoir en parler et l'étudier. Aujourd'hui même je viens de lire sur le blog de Guy Everard M'barga "Noirs d'Amérique latne" qu'il y a désormais un travail de mémoire qui est fait dans certains pays sud américains. Les Afrodescendants sud-américains sont conscients que leur histoire ne peut pas commencer à la découverte de leur continent. Ils sont conscients qu'il leur faut ratacher l'Afrique à leur passé ; ce qui suppose une étude sérieuse du continent africain.
    Si les africains eux-mêmes se désintéressent de leur passé, alors qu'ils ne se plaignent pas que les europeéns ne les respectent pas. Car le mépris de l'Europe pour l'Afrique vient de ce qu'elle croit que les Africains n'ont pas de passé important. Ils n'ont qu'un pssé fait d'un éternel recommencement, comme l'a dit le président français à Dakar. Il nefaut jamais oublierla place de l'histoire dans la conscience d'un peuple. C'est de là qu'elle puise ses forces face à l'adversité.

    Posté par St-Ralph, 08 février 2009 à 21:55
  • je voudrais présenter mes condoléances à toute
    la famille de Monsieur joseph N'DIAYE qui était
    un homme formidable et qui mérite une reconnaissance du Sénégal et du monde entier parle
    travail éffectué sur l'île de GOREE et en ce qui
    me concerne je garderai toujours le souvenir d'un
    orateur exceptionnel qui avec le coeur a su mobiliser l'ensemble des nations.

    Posté par DIOP Léon, 10 février 2009 à 14:03
  • Retour à Gorée

    J'ai distribué en France le film Retour à Gorée avec le chanteur sénégalais Youssou N'Dour, je suis triste d'apprendre le décès de Joseph N'Diaye, car j'aurais aimé lui apporter l'affiche du film qui est une oeuvre d'art, elle a été réalisé par l'artiste peintre Bruce Clarke. le film a été vu par plus de 12000 personnes en France.Toutes ces personnes et spéctateurs ont appris à connaître Joseph N'Diaye. je salue sa mémoire et sa famille. merci Joseph N'Diaye, l'Afrique vous sera reconnaissante un jour.
    Adrien

    Posté par Adrien, 22 février 2009 à 20:33
  • HOMAGE

    * ON NE CHERCHE PAS LA RACINE ON EST LA RACINE *
    Je retiens cette Phrase dans ton discours à Gorée
    Que j'ai eu la Chance D'assisté Sur place en 98
    Bon Voyage dans le monde Spirituel le père de la Négritude t'attend dans le Cosmos
    Pour moi une Grande Bibliothèque encore un fois
    Nous laisse doucement dans le Silence !
    GrioManding

    Posté par GrioManding, 03 avril 2009 à 22:48

Poster un commentaire