Recherche personnalisée

Aphrika

Permettre aux Africains de se retrouver autour d'une histoire commune, fédératrice de solidarité et d'amour mutuel.Revaloriser notre culture et nos valeurs et traditions Africaines.

19 juillet 2009

Savoir-vivre

Potins: SI tout le monde savait ce que tout le monde dit de tout le monde, personne ne parlerait plus à personne. N'escaladez jamais le fameux "mur de la vie privée" qui est censé protéger les gens et ne répétez jamais ce que vous croyez avoir vu derrière. Et défendez vos amis des potins.

Porte: Celui qui sort a le pas sur celui qui entre, à moins que ce ne soit un homme qui sorte, et une femme qui entre. Dans une porte tournante, c'est l'homme qui précède la femme.

Mensonges: Point de bonne éducation sans mensonges. Le mensonge est aussi utile que l'ombre, en été, que l'huile dans votre voiture.

Lettres d'Amour: Pensez toujours qu 'elles peuvent tomber en d'autres mains que celles de leur destinataire. Pensez-y surtout quand elles peuvent compromettre votre correspondante adorée. Montrer à un tiers des lettre d'amour, c'est commettre un attentat à la pudeur.

SANTE: Quand on vous dit :<Comment allez-vous?> ne répondez pas :< Très mal... j'ai mal au ventre depuis 10 jours  .....et  ma jambe etc...>.

Répondez simplement :<Très bien, merci!> sur le même ton d'indifférence glissante que le <Comment allez-vous?>

Lune de miel: Tâchez de la faire durer toute la vie, avec quelques transformations. Ne soyez pas de ceux pour qui la vie conjugale se réduit à deux mois de lune de miel et cinquante ans de lune de vinaigre.

Femme à un homme: Si vous venez de faire la connaissance d'un monsieur, même s'il vous plaît, c'est à lui de prendre l'initiative de vous appelez.

Mauvaises Manières:  Montrer ses lettres d'amour, en soulignant:< c'est formidable comme elle m'aime.>

Se vanter de ses conquêtes et les raconter comme des parties de chasse.

FORMULES: Pour indiquer à quelqu 'un qu' il s'engage sur un terrain dangereux, que certaines parties de son vêtement sont mal ajustées, qu'il a une tâche sur la figure, ou quelque débris de viande dans la moustache, vous pourriez dire, avec un geste discret pour localiser l'emplacement : < vous avez une mouche>

FLATTERIE: Celui qui se laisse flatter a la faiblesse d'accepter une fausse monnaie.

PUDEUR-Chez la femme la pudeur finit où la coquetterie commence. Elle consiste à cacher les parties du corps de la femme qu'on ne juge pas assez belle pour être montrées. En dévoilant toutes leurs armes, elles suppriment tout mystère, tout désir de découverte, toute progression dans la conquête.

 SALLE DE BAINS- Si vous partagez une salle de bains avec une ou plusieurs personnes, laissez-la dans l'état où vous souhaiteriez la trouver vous-même.

  Un homme qui accompagne une femme prend, sur le trottoir, le côté de la rue correspondant à la chaussée.
Si la place manque, en croisant une femme, l'homme descend du trottoir pour la laisser passer sans s'écrier  < quelles jolies jambes..>


 

Posté par NGLAYE à 11:00 - Commentaires [18] - Permalien [#]

Commentaires

    Tant qu'on peut jeter un coup d'oeil, ca va, je suis prèt à descendre sur toutes les chaussées que vous voudrez.

    Posté par Eddy, 23 mars 2009 à 20:05
  • Rien que ça...

    Posté par aida, 23 mars 2009 à 21:10
  • hum. J'ai comme un doute..

    Posté par Eddy, 26 mars 2009 à 00:18
  • c'est à dire?

    Posté par AÏDA, 26 mars 2009 à 19:03
  • Ton "rien que ca.." sonne, heu, comment dire "inquiétant"

    Posté par Eddy, 28 mars 2009 à 11:39
  • Commment ça inquiétant?

    Posté par aida, 28 mars 2009 à 20:20
  • Ben heu, comment dire..
    Inquiétant du genre "bien sûûûr que t'avais le droit de les regarder, ces jambes. Noon je suis pas fachée du tout mon chou, mais ce soir tu dors sur le divan"!

    Posté par Eddy, 28 mars 2009 à 23:06
  • Ce n'est pas du tout ça. A Dakar,les jeunes, les femmes, répondent de manière amicale par cette formule : "lolou dou dara" en Wolof, qui veut dire littéralement " y'a pas de problème" mais peut se traduire par "rien que ça", ou " avec plaisir ", "d'accord", mais c'est une formule courtoise et amicale, qu'on entend souvent dans la rue, au marché etc...pour plaisanter aussi et qui n'engage pas la personne.

    Posté par aida, 29 mars 2009 à 11:04
  • Aaaaannnnnnn !
    Ok.

    Posté par Eddy, 03 avril 2009 à 20:34
  • Hum hum

    Affaire de petites?

    Eddy n'est jamais très loin!

    Posté par Lenaelle, 30 avril 2009 à 10:54
  • Eddy

    Eddy, qu'est que tu penses de ce que Lenaelle a dit:
    il parait que tu n'est jamais loin quand c'est affaires de petites?

    Posté par aida, 30 avril 2009 à 22:45
  • Lool,
    vraiment les voies des sissonghos virtuels sont insondables, voilà que dans mes turn-turn, je tombe joue-à-joue sur Lenachoue.

    @Aida,
    je ne parlerai qu'en présence de mon avocate.

    @Lenachoue,
    c'est toi qui comot mon a1 au carrefour consa, soeurette?

    Posté par Eddy, 01 mai 2009 à 14:11
  • J'ai bien aimé la partie sur la pudeur. Comme on le dit chez nous "avant nos mamans s'habillaient pour sortir, les jeunes filles de maintenant se déshabillent pour sortir". Bas d'eph, babizoto, chaîne au rein, string dehors, chéri regarde mon dos, décolleté, jupe raccourcie. Hummm!!!

    Posté par Sehanne, 01 mai 2009 à 23:19
  • Organise ta défense vite!

    Aah Eddy, il te faut une avocate et non un avocat, c'est vrai qu'à compétence égale... hein
    je commence à croire Lenaellesmile (Lenachoue pour toi!).

    Posté par aida, 02 mai 2009 à 13:54
  • Eh oui!

    @ Sehannne
    résultat des courses, l'action a bien baissé "au marché de la femme"!

    Posté par aida, 02 mai 2009 à 13:56
  • L'action n'a même pas baissé. Il n'y a plus d'action!

    Posté par Sehanne, 04 mai 2009 à 18:11
  • comme ça y 'a plus d'action? Donc c'est l'usine même qui va fermer. Au secours,nous sommes une espèce en voie de disparition!

    Posté par aida, 04 mai 2009 à 21:06
  • Du calme mesdames, du calme.
    SuperEddy le sauveur est là.
    Et je vous rassure l'action résiste.

    Sur le point de la pudeur, cela est dû à mon sens à deux points néfastes:
    - du fait de l'histoire coloniale, nous avons tendance à croire que tout ce qui vient d'occident est bien. Et comme nous sommes innondés de séries télés stupides véhiculant des clichés soi-disant "modernes" eh bien la plupart se retrouvent comme envoutés par cette panurgerie-necoloniale.
    - ajoutons à cela la disparition de la classe moyenne dans nos société, qui à son tour, a fait sauter beaucoup de cellules familliales. Résultat l'éducation parentale/familliale en a pâti.

    Posté par Eddy, 05 mai 2009 à 09:31

Poster un commentaire